En savoir plus sur la Loi Malraux

Bilan positif pour l’immobilier en 2015, les points clés

Guy Hoquet, le célèbre réseau d'agences, vient de dresser un bilan immobilier d'un premier trimestre 2015 que tout le monde avait abordé avec beaucoup d'espérance, et il s'annonce positif. Voici les points clés de ce bilan :


Le retour marquant des primo-accédants dans le marché immobilier 2015

Le réseau Guy Hoquet revient sur le premier trimestre de cette année 2015 dans l'intention d'identifier les principaux éléments qui caractérisent aujourd'hui le marché immobilier, en se basant sur une analyse de son activité et sur une enquête commandée auprès de l'institut CSA. Ainsi, le résultat d'analyse de ces trois premiers mois montre des signes de reprise au niveau du bilan du marché immobilier. Le DG de Guy Hoquet affirme que la composante essentielle de cette première partie de l'année serait au fait le retour en masse des primo-accédants, ces particuliers qui réalisent leur premier achat immobilier. En effet, ils sont aujourd'hui responsables de 35% des transactions recensées (contre 31% en 2014). 

Des taux faibles qui boostent les chiffres des ventes

Les primo-accédants font donc un retour remarqué avec l'intention de profiter des conditions d'emprunt toujours plus attractives et une sensible baisse des prix. Le réseau constate ainsi que le volume des ventes a progressé de +3,5% entre les premiers trimestres 2014 et ceux de 2015. Et même si les secundo-accédants représentent encore la majeure partie des acheteurs, ce nouvel afflux de candidats contribuera grandement à la relance d'un marché jusqu'ici en perte de vitesse. Et si vous avez aussi des projets d'acquisition immobilière, ce site vous indiquera les horaires d'ouverture des agences immobilières de votre région

Une baisse des prix à l'arrêt

Les taux de crédit et de la baisse des prix ont eu une grande influence sur le rétablissement du marché immobilier. Cependant, après avoir pris beaucoup d'ampleur l'année dernière, la diminution des prix semble aujourd'hui présenter un coup de frein. Effectivement, après s'être établie jusqu'à - 2,2% sur l'ensemble de l'exercice 2014, la baisse des prix ne se porte désormais plus qu'à -1% à l'échelle nationale. En dépit de cela, les agences immobilières gardent leur confiance pour les mois à venir, prévoyant un mouvement baissier des prix avoisinant les -2% et une progression des ventes allant à +5%.

En ce qui concerne l'allongement des délais de vente constatés par le réseau Guy Hoquet, c'est-à- dire +12 jours en 1 an en province et +18 jours en Ile-de-France, cela ne peut signifier que les acheteurs se sont enfin rendus compte que le marché se tenaient entre leurs mains.