En savoir plus sur la Loi Malraux

Conseils pour réussir son investissement immobilier

La plupart des contribuables pensent qu’investir dans l’immobilier est une valeur sûre pour placer ses économies. Que ce soit pour alléger ses impôts ou encore assurer des revenus complémentaires, l’immobilier est souvent privilégié. 
Cependant, il faut décider s’il vaut mieux investir dans le neuf ou dans l’ancien.


Conseil pour investir dans l’immobilier neuf 


L’investissement dans l’immobilier neuf à le vent en poupe ses dernières années. En effet, aidé par les taux d’emprunt et les dispositifs fiscaux attractifs (Pinel, Censi-Bouvard), les réservations ne cessent d’augmenter. Néanmoins, il faut choisir le bon programme et bien étudier son projet d’investissement, analyser la qualité de constructions, se renseigner directement en mairie sur le PLU et futurs aménagement prévus pour éviter les pièges de « l’après-bâti ». 

Il est aussi conseillé de se renseigner sur le marché locatif du secteur où vous envisagez d’investir. L’environnement est également essentiel pour tout projet d’investissement (commerces, écoles, transports).

Enfin, le choix du dispositif est tout primordial. En optant pour le Censi-Bouvard par exemple, il est préférable de vérifier les compétences de l’exploitant avec qui vous signerez le bail commercial. Il faut néanmoins noter qu’en fonction du type de résidences (étudiantes, Ehpad ou séniors) il faut faire attention aux obligations (taux d’occupation, obligations de services…).


Conseil pour investir dans l’immobilier ancien


Investir dans l’ancien est souvent considéré comme moins rentable que dans le neuf. L’ancien a pour avantage de défiscaliser de manière assez intéressante. En effet, en achetant des biens anciens à restaurer, certains dispositifs fiscaux peuvent s’avérer très avantageux comme la loi Monuments Historique ou la Loi Malraux.

Le dispositif Malraux par exemple permet de bénéficier d'importantes réductions d'impôts. Il s'adresse aux contribuables qui acquièrent ou sont propriétaires d'un bien immobilier situé dans un Site Patrimonial Remarquable. Ce sont les travaux de restauration et de rénovation qui ouvrent le droit à la réduction d’impôt.

Cette réduction est de : 

  • ► 30 % dans un Site Patrimonial Remarquable avec PSMV approuvé, un quartier ancien dégradé ou un quartier conventionné NPNRU (ex- secteurs sauvegardés) ;
  • ►22 % dans un Site Patrimonial Remarquable avec PVAP approuvé ou dont le programme de restauration a été déclaré d'utilité publique (ex- ZPPAUP et AVAP)
Là encore il faut choisir le bon programme Malraux. Pour en savoir plus sur les possibilités d’investissements en loi Malraux, contactez un conseiller, expert en immobilier ancien restauré


Source : Net-investissement.fr