En savoir plus sur la Loi Malraux

Immobilier : les avantages fiscaux prorogés en 2017

L'ensemble des avantages fiscaux sont reconduits en 2017 par le nouveau projet de loi de finance. L'objectif de cette prolongation est surtout de soutenir les investissements immobiliers afin d'assurer la stabilité du marché immobilier de l'année dernière. La plupart des dispositifs sont d'ailleurs une bonne opportunité et bien reçus par les investisseurs. Focus sur ces avantages fiscaux.

Le dispositif Pinel prolongé jusqu'au 31 décembre 2017


Le dispositif Pinel, depuis sa création en 2014, a pour objectif de réduire l'impôt sur le revenu jusqu'à 21 % à condition de mettre en location le bien en question. Cette loi s'applique particulièrement aux biens construits à partir de septembre 2014. Certaines conditions régissent également ce dispositif à savoir la localisation du bien dans une zone dite éligible, les plafonds de loyer et également les plafonds de ressources du locataire. 

À part ces normes, le bien doit également être un logement neuf, en futur état d'achèvement ou encore un bien ancien rénové répondant aux normes des logements neufs et loués non meublés. Pour que le marché de l'immobilier maintien son essor de l'année passée, le projet de Loi de Finances 2017 a prolongé la loi Pinel jusqu'au 31 décembre de cette année. Le moment est alors opportun pour faire des placements actuellement d'autant plus que le taux d'intérêt du crédit est bas. Si vous souhaitez bénéficier d'un rendement locatif assuré, envisagez dès maintenant votre prêt immobilier sur ce site.

La Loi Malraux 2017


La Loi Malraux 2017 est un dispositif de défiscalisation permettant à tous les contribuables des avantages fiscaux à moyen et à long terme par rapport à un investissement concernant des travaux de rénovation immobilière. Depuis 2013, elle est accessible uniquement à ceux qui investissent dans des biens à rénover destinés à la location durant 9 ans. Il faut savoir que les travaux de rénovation complète doivent être suivis par un Architecte des Bâtiments de France. 

Et depuis sa création le 4 août 1962, ce dispositif maintient toujours ses objectifs dont la promotion et la préservation du patrimoine historique et culturel français, la remise à neuf des immeubles ou encore la rénovation de la ville d'antan. Sur ce, les activités de ce dispositif ne s'opèrent donc que dans les centres-ville historiques. Au fil des années, cette loi a pourtant évolué et changé. Pour cette année 2017, les avantages fiscaux sont calculés à partir du coût total des travaux de restauration réalisés c'est-à-dire, 22 % pour tous les immeubles localisés dans une ZPPAUP ou Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain ou Paysager et 30 % pour les immeubles situés en Secteur Sauvegardé. 

Le dispositif fiscal Censi-Bouvard reconduit jusqu'en décembre 2017


Tout comme la loi Pinel, la loi Censi-Bouvard est également opérationnelle jusqu'au 31 décembre 2017. Ce dispositif permet en général de bénéficier d'une réduction d'impôt de 11 % du montant investi tout en récupérant la TVA ou la non-imposition des revenus locatifs perçus. Il est surtout dédié aux contribuables réalisant des investissements locatifs meublés dans des établissements de services rénovés ou neufs, à savoir les résidences étudiantes, les EHPAD qui sont les Établissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes ou encore les résidences touristiques. 

Cependant, pour profiter de cette fiscalité, il est de mise de mettre en location le bien durant 9 ans renouvelables. Bien que le dispositif opère uniquement sur les investissements situés entre le 1er janvier 2013 et 31 décembre 2016, le gouvernement a pris la décision d'élargir le dispositif aux logements acquis jusqu'au 31 décembre 2017, et uniquement pour les résidences étudiantes et seniors. Quant aux résidences de tourisme, le projet de loi de Finances se veut d'instaurer une réduction d'impôt de 20 % pour les travaux de rénovation énergétique ou pour les travaux visant au bien-être des personnes handicapées. 

Article partenaire