En savoir plus sur la Loi Malraux

Les 8 étapes pour acheter un bien ancien

Les 8 étapes pour acheter un bien ancien : le budget à définir


Il faut définir votre budget et votre capacité d’emprunt. Généralement il est de 33 % voire 40 % si le reste à vivre est important. 2 calculs d'endettement existent : - l’endettement classique (charges / revenus) - la compensation de revenus (charges + ou - entre la mensualité du prêt immobilier locatif et 70% du loyer perçu / revenu).

Les 8 étapes pour acheter un bien ancien : choix de l’emplacement


Privilégier quelques villes ou arrondissements, mais essayez de ne pas vous éparpiller afin de vous focaliser sur de biens qui vous correspondent vraiment. Il faut ensuite rester en alerte et être réactif.

Les 8 étapes pour acheter un bien ancien : le choix du notaire


Une fois la proposition d'achat acceptée, vendeur et acquéreur doivent transmettre leurs identités et contacts auprès du notaire, confirmer leur volonté d’achat et procéder la transaction. 

Vous pouvez choisir de faire appel à votre propre notaire, dans ce cas les honoraires sont partagés entre les 2 notaires. En copropriété, la loi impose différents documents tels que :

 - Carnet d'entretien de l’immeuble 

 - État pré daté (charges de copropriété) 

 - Derniers PV d'AG 

 - Règlement de copropriété 

 - Diagnostics techniques

Les 8 étapes pour acheter un bien ancien : l’avant-contrat


Le notaire envoie le projet de compromis ou promesse de vente afin de préparer le rendez-vous de signature. Le vendeur s'engage à vendre en exclusivité à un prix déterminé à l'acquéreur qui dispose d'une option d'achat dans le cadre d'une promesse d’achat.

 Le coût d'enregistrement obligatoire de la promesse est de 125€. Le compromis vaut vente juridiquement et engage les deux parties : le vendeur et l’acquéreur. Le compromis ne nécessite pas d'enregistrement. 

Dans les 2 cas, une indemnité d'immobilisation est versée par l'acquéreur (entre 5% et 10%) sur le compte séquestre du notaire.


Les 8 étapes pour acheter un bien ancien : le délai de rétractation légal


Vous disposez d’un délai de 10 jours démarrant au lendemain de la 1re présentation de la lettre recommandée contenant l'avant-contrat.  

L'acquéreur doit notifier sa rétractation au vendeur par lettre recommandée avec avis de réception.


Les 8 étapes pour acheter un bien ancien : le dossier de prêt


Vous disposez généralement d’un délai de 2 mois pour obtenir votre offre de prêt et la transmettre au notaire.

 Il n’est pas nécessaire de contacter les banques trop tôt, car les taux varient. Le mieux est de solliciter courtier et banques concurrentes pour trouver le meilleur taux.


Les 8 étapes pour acheter un bien ancien : l'obtention ou refus de prêt


Si votre financement a été validé et que vous avez reçu l’offre de prêt de la banque, vous devez renvoyer dater et signer l’offre à la banque, une fois avoir bien relu les caractéristiques du prêt. 

Le refus de prêt est la condition suspensive qui vous permet de sortir de l’opération sans perte financière.


Les 8 étapes pour acheter un bien ancien : la signature de l'acte notarié


Le notaire a rédigé et renvoyé le projet d’acte à l’acquéreur et il est en possession de l’offre de prêt. Vous avez la possibilité de visiter le bien avant la signature de l'acte. 

Le notaire vous envoie la convocation pour le rendez-vous ainsi que le décompte financier. Une fois l’acte signé, vous êtes propriétaire.