En savoir plus sur la Loi Malraux

Loi Malraux et effet de levier, l’année idéale pour défiscaliser : rappel du dispositif

Le dispositif Malraux n’impose pas de plafond et permet de bénéficier d’une réduction d’impôt importante. Pour profiter de tous ces avantages, vous devez engager des travaux de rénovation de sorte à réhabiliter entièrement un bâtiment ancien. Vous devez ensuite le mettre en location durant 9 ans.

Le bien en question doit obligatoirement être situé dans un site patrimonial remarquable ou dans un quartier ancien dégradé ou pour les dépenses réalisées depuis 2018 et jusqu’à la fin 2019, dans l’un des 53 quartiers du nouveau programme de renouvellement urbain dans lesquelles on retrouve une surreprésentation de logements anciens dégradés.

Loi Malraux et effet de levier, l’année idéale pour défiscaliser : les avantages

Avec le dispositif Malraux, vous pouvez bénéficier de 120 000 € de réduction d’impôt si votre bien est situé dans un site patrimonial remarquable (votre réduction d’impôt sera de 30 %) et si vous réalisez jusqu'à 400 000 € de travaux par an pendant 4 ans.

Les opérations Malraux nécessitent l’accompagnement de professionnels du domaine. Vous pouvez également avoir recours à une SCPI Malraux, sachez cependant que la réduction d’impôt sera alors calculée sur la quote-part travaux du prix de souscription.

 

Loi Malraux et effet de levier, l’année idéale pour défiscaliser : l’effet d’aubaine


Cette année est appelée l’année blanche, car les revenus non exceptionnels de cette année ne seront pas imposés. 

Cela a un impact conséquent sur le dispositif Malraux, car la réduction fiscale sera transformée en crédit d’impôt qui sera versé dès septembre 2019.

 Ainsi, si vous réalisez un investissement en 2018 vous bénéficierez de l’effet d’aubaine. Les revenus non exceptionnels de 2018 n’étant pas imposés, vous bénéficierez d’un apport de trésorerie.

 Toutefois, pour cela les travaux doivent être réalisés et payés avant le 31 décembre 2018.