En savoir plus sur la Loi Malraux

Loi Malraux, les précautions à prendre

Le marché immobilier éligible au dispositif Malraux est un marché de niche. Il s’adresse aux particuliers qui investissent dans des appartements à rénover dans le but de les louer pendant au moins 9 ans. Les travaux de rénovation sont régis par un Architecte des Bâtiments de France. Il donne droit à une réduction d'impôt allant jusqu’à 30%. Les opérations sont généralement situées dans les Centres Villes Historiques et offrent aux investisseurs une excellente opportunité de défiscalisation et une bonne protection à moyen et long terme. Avec le dispositif Malraux, vous n’êtes pas obligés de respecter de plafonds de loyers ou de ressources des locataires. Ce qui rendra d’autant plus rentable votre investissement. Ainsi le potentiel de plus-value est important. 

Loi Malraux, les précautions prendre 


1.Toutefois, il est important de savoir que le FISC calcule la plus-value en tenant compte de la différence entre le prix de vente et le prix de revient. En effet, si le bien a coûté 200 000 € dont 100 000 € de travaux, et qu’il est revendu 250 000 €, la plus-value sera donc calculée entre 250 000 € et 100 000 € et non sur la différence entre 250 000 et 200 000 €. C’est pourquoi il est important de conserver le bien au moins 15 ans, au-delà les plus-values sont exonérées.

 2. Faites attention à la nature des travaux, car tous n’ouvrent pas droit à une réduction d’impôt.
En effet, si les travaux réalisés n'ont pas été validés par l'ABF et qu'ils ne sont pas précisés dans l'autorisation administrative délivrée, vous ne pourrez pas prétendre à un avantage fiscal. 

3. Vous devez aussi prêter une attention toute particulière au coût de l’opération, qui vous contraint de rénover intégralement le bien avant de le mettre en location.

Nos programmes en loi Malraux à Aix-en-Provence

Vous souhaitez bénéficier du dispositif Malraux ? Contactez un conseiller en gestion de patrimoine et construisez ensemble votre stratégie d’investissement.