En savoir plus sur la Loi Malraux

Mieux connaître les principaux dispositifs fiscaux pour mieux en profiter

Les dispositifs de défiscalisation sont, depuis quelques années déjà, au cœur de l'investissement immobilier. Pinel, statuts LMNP et LMP, Censi-Bouvard ou autres, ces dispositifs offrent des avantages fiscaux très intéressants pour les propriétaires.


Les avantages des dispositifs de défiscalisation


Pour faciliter davantage l'accès à la propriété et l'investissement locatif, le gouvernement français propose depuis quelques années, différents dispositifs fiscaux, adaptés aux besoins et aux projets propres à chaque investisseur immobilier. Généralement, ces dispositifs permettent aux propriétaires de biens locatifs de bénéficier d'une réduction conséquente sur leurs impôts, qui est, selon les cas, échelonnée sur plusieurs années. La valeur de ces réductions varie cependant d'un dispositif à un autre. En fonction du type de bien acquis, il est par ailleurs bon de noter que les propriétaires peuvent cumuler un ou plusieurs dispositifs en même temps. La mise en location obligatoire permet en outre aux propriétaires de faire des économies importantes tout au long de cette période.

En terme d'investissement immobilier locatif, il est à savoir qu'il existe actuellement des dispositifs qui privilégient les biens achevés depuis un certain nombre d'années ayant fait l'objet d'une réhabilitation : remise aux normes, installation de système de sécurité dont des alarmes maisons extérieures comme ceux disponibles sur ce site entre autres. Dans tous les cas, avant de se lancer dans un achat, il convient de bien s'informer sur les conditions d'attribution de chaque dispositif et de choisir en fonction des critères et contraintes, la formule la plus adaptée au projet.

Les principaux dispositifs de défiscalisation


Selon les projets auxquels se destinent les biens immobiliers, les propriétaires peuvent choisir entre différents dispositifs. Mais s'il y en un qui rencontre actuellement un franc succès, c'est le dispositif Pinel. Prolongé jusqu'en décembre 2017, ce dispositif permet de déduire directement une partie du prix du logement sur les impôts. De combien exactement ? De 12 % si le bien est loué pour 6 ans, de 18 % si la location se fait sur 9 ans, et de 21% pour 12 ans de mise en location. Les avantages sont néanmoins plafonnés à un montant d'investissement de 300 000 €. Les propriétaires sont également en droit de louer leurs biens à leurs ascendants ou descendants non membres du foyer fiscal, sans pour autant perdre le bénéfice de la défiscalisation.

En investissant dans l'immobilier neuf, un propriétaire peut acquérir le statut du loueur en meublé non professionnel (LMNP) et déduire les charges (intérêts d'emprunt) des recettes locatives. En tenant compte des amortissements, un propriétaire peut jouer sur le montant de ses revenus locatifs sur le plan fiscal et faire baisser le montant de ses impôts. 

La loi Malraux s'adresse aux personnes souhaitant investir dans une Zone de protection du patrimoine architectural et paysager (ZPPAUP) ou secteur sauvegardé pour obtenir une réduction d'impôts équivalente soit à 22 %, soit à 30 % selon la zone. 

D'autres dispositifs comme le Censi-Bouvard ou Borloo peuvent également être très intéressants.