En savoir plus sur la Loi Malraux

Investir en loi Malraux à Bordeaux

Bordeaux est une ville dynamique en pleine modernisation urbaine et sociale. Sa réputation la précède dans le monde entier tant elle offre de nombreux privilèges à ses habitants et à ceux qui chaque année viennent plus nombreux la visiter : un riche patrimoine architectural et culturel, un héritage viticole inégalé, une qualité de vie exceptionnelle… 


En plus d’être une ville d’Art et d’Histoire, elle présente des opportunités d’investissement très intéressantes. Investir en loi Malraux à Bordeaux est une excellente stratégie de développement patrimonial et de défiscalisation.

 

Investir en loi Malraux à Bordeaux en 2016 : Le contexte


Alors que le contexte national présente des prix à la baisse sur l’immobilier ancien en 2015, la Gironde affiche des prix quasi stables (+ 0.4%). 
Dans l’immobilier ancien, malgré quelques disparités selon le quartier et le type de logement (hausse de prix de 0,2% sur les appartements et de 4.5% pour les maisons), la Gironde reste une région particulièrement attractive pour les investisseurs. 

Investir en loi Malraux à Bordeaux vous permet de valoriser un bien immobilier dans une ville prisée présentant un prix moyen de plus de 3 070 € le mètre carré (quand le prix médian des appartements anciens dans la métropole est de 2 260 €/m²). Le contexte favorable, la demande évolutive (aussi bien des acquéreurs que des locataires), ainsi que le développement du tissu économique de l’agglomération, permettent à Bordeaux de proposer des prix soutenus, s’adressant ainsi à une clientèle au pouvoir d’achat important. 


Investir en loi Malraux à Bordeaux, c’est profiter d’un puissant levier de défiscalisation dans l’une des villes les plus performantes de France. La rue Gensan, située dans l’attractif quartier Saint-Michel, propose d’ailleurs actuellement une belle et rare opportunité d’investissement en loi Malraux

Pour savoir comment investir en loi Malraux à Bordeaux, contactez un conseiller en gestion de patrimoine KACIUS.